Préservons la terre nourricière !

Les différences avec le GFAM – Pourquoi la transformation.

logo gfa lurra lurzaindia

D'une part, l'outil GFAM ne suffit pas à freiner la spéculation foncière galopante, rendant impossible tout  projet d'installation aux jeunes non issus du milieu agricole, et étranglant les fermiers en place : les paysans sont aujourd'hui plus que jamais dans l'incapacité d'acheter la terre qui les fait vivre.
D'autre part, le GFAM Lurra devait évoluer de sa forme juridique actuelle pour répondre aux enjeux sociétaux et économiques du maintien de l'activité agricole en Pays Basque.

La forme juridique de la société en commandite par actions paraît bien adaptée à la situation, car, outre qu'elle permet de s'affranchir des contraintes et des limites propres au statut du GFAM, elle offre les avantages suivants :

• faire appel public et mobiliser en permanence l'épargne populaire pour disposer d'un capital conséquent
• recevoir des fonds de personnes physiques ou morales
• séparer le pouvoir de gestion de la détention du capital
• ne pas avoir de limites d'acquisition de superficies.

 

Ainsi, la SCA est plus réactive dans la gestion du marché foncier. Elle intervienta auprès de la SAFER pour stopper les ventes spéculatives grâce à une réserve de fonds disponibles et utilisables en permanence, sans avoir la lourdeur de gestion du GFAM.

 

LURZAINDIA aujourd'hui c'est

  • 374 Ha de terre agricole
  • 20 exploitations 
  • 29 fermiers
  • 3175 souscripteurs

Rejoignez-nous !

Toute personne physique ou morale peut devenir actionnaire de LURZAINDIA. Nous lançons notre appel aux individus ainsi qu'aux communes, aux collectivités, aux associations et aux entreprises.

btn souscription copie

Dernières actu

La lettre d'info

logo newsletterPour vous abonner à la
Lettre d'information de Lurzaindia

Facebook

facebook logoRetrouvez-nous
sur Facebook

Partenaires