Préservons la terre nourricière !

 

14 dossiers contre la spéculation foncière :

 

Deux dossiers n’ont pas permis d’aller en demande de préemption.

 

Six demandes de préemption n’ont pas été acceptées par la safer, (maison inhabitée depuis plus de 3 ans ; maison ayant perdu la vocation agricole…)

 

Dans un dossier la safer a refusé la vente (vente moins de 10 ans après achat)

 

Dans un dossier un paysan a fait une demande de préemption en révision de prix.

 

Dans un dossier la safer a estimé que le prix était correct ; un paysan a préempté au prix.

 

Deux demandes en préemption ont abouti au retrait de la vente desdits biens.

 

Un dossier est toujours en cours.

 

3 dossiers contre la perte de la vocation agricole :

 

Trois actions en demande de préemption au prix (l’acheteur étant non exploitant).

 

Deux affaires sont toujours en cours.

 

Une a abouti à l’acquisition par la safer de l’exploitation et la rétrocession à un autre candidat (exploitant) que Lurzaindia.

 

Deux acquisitions :

 

En avril Lurzaindia acquiert 21 ha de terres de la ferme OYHENARTIA de TARDETS pour 62 606 euros qui ont permis de sécuriser la situation de Yann Vaugon, ex berger sans terre ;

 

En juillet, Lurzaindia achète un peu plus de 4 ha de terres à DOMEZAIN pour 21 000 euros qui consolide l’exploitation de Jean Michel Berho (système agro-écologique autour de la race de canard mulard Kriaxera) et devrait permettre la création d’un GAEC de 3 personnes.

 

Comme vous le savez la SCA LURZAINDIA achète collectivement des terres agricoles, et soutient par ce biais l'installation de paysans (essentiellement au Pays Basque intérieur ces dernières années). Euskal Herriko Laborantza Ganbara membre de Lurzaindia a fêté son dixième anniversaire le 16 janvier dernier, et a présenté à cette occasion le travail de diagnostic mené sur l'agriculture de la côté basque pour le compte de l'ACBA en partenariat avec les associations BLE (biharko lurararen elkartea/bio au Pays Basque et Solagro). Les terres agricoles utilisées dans cette zone ont beaucoup diminué ces 60 dernières années, et ne représentent plus que 400 ha (57 % maïs et 32 % prairie pour l'essentiel), et il ne reste que 26 fermes au total .Il est clair que le risque de les voir disparaître est grand si on ne fait rien pour l'en empêcher !

Le diagnostic de EHLG fait apparaître les enjeux de la zone : il est nécessaire de protéger l'usage agricole des terres restantes, développer une agriculture durable, adaptée à la zone (maraîchage par exemple) et dont les produits seront bien valorisés…. Pour protéger la terre agricole il existe des outils juridiques de classement. LURZAINDIA de son côté pourrait avoir un rôle important aussi dans ce secteur dans les mois ou les années à venir !!

MUSKILDI BIZI:

Kabaret 2016

Nous vous invitons à participer à la Soirée Cabaret du samedi 6 février 2016, à Posonpes, dès 21 h, en faveur de l'action de LURZAINDIA :

§   AIRE AHIZPAK – Après plus de vingt années à chanter de place en place, les trois sœurs AIRE ont joliment résumé leur parcours dans le disque « Bidexka / Le Chemin ». Amaia eta Paxkaline seront accompagnées par un accordéoniste.

§   TIPUL eta PUTIL – ce duo d'acteurs décortique l'actualité et les faits de société avec beaucoup d'humour et de justesse dans leurs propos.

§   SOHÜTARRAK – Nous les avions déjà reçus à Ardellü lors de la soirée à la belle étoile en août 2014. Ce groupe d'hommes (Benoît Haristoy, Alain Guimon, Laurent Jaury, Serge Gabaston, Felix Aguer) laisse exprimer la puissance des voix à travers un répertoire bien choisi.

 

LURZAINDIA collecte de l'épargne populaire pour l'acquisition collective de foncier et de bâtiments, mis ensuite à la disposition de paysans en contrepartie d'un loyer à long terme. Grâce à l'action de LURZAINDIA, la Terre, mère nourricière est un bien collectif qui sort à tout jamais du marché spéculatif. Nous recueillerons des dons en faveur de LURZAINDIA.

 

Venez partager un bon moment, des gâteaux seront offerts au public qui prendra place autour de petites tablées. A très vite !

Lurzaindia a signé le 1er décembre 2015 une promesse d’achat à la SAFER d'une FERME, avec un peu plus de 25 ha de terres et des bâtis (bergerie + étable) pour 135 000* euros dans la commune d’AROUE ITHOROTS OLHAIBY.

Cet achat permettra l'installation d’une jeune hors cadre familial Amila Abou-Antoun. Son projet consiste à s’installer en vaches laitières (avec la race brune des Alpes), en agriculture biologique, avec notamment la transformation fermière du lait en crème. AMILA est une jeune fille de 26 ansqui s'est formée à l'agriculture à HASPARREN en formation par apprentissage, puis a gagné en pratique en travaillant pour le service de remplacement.

En souscrivant de nouvelles actions à LURZAINDIA vous permettrez une nouvelle acquisition et soutiendrez ce nouveau PROJET et la dynamique et volontarisme d'AMILA!! N'hésitez pas!

Cette nouvelle acquisition vient poursuivre la dynamique engagée en 2013 qui avait conduit à l'achat en avril 2015 des 21 ha de terres de la ferme OYHENARTIA de TARDETS pour 62 606* euros qui ont permis de sécuriser la situation de Yann Vaugon, ex berger sans terre ; l’achat en juillet d’un peu plus de 4 ha de terres à DOMEZAIN pour 21 000* euros qui consolide l’exploitation de Jean Michel Berho (système agro-écologique autour de la race de canard mulard Kriaxera) et devrait permettre la création d’un GAEC de 3 personnes.

* : Les prix sont hors frais d’acquisition

LURZAINDIA aujourd'hui c'est

  • 379 Ha de terre agricole
  • 21 exploitations 
  • 30 fermiers
  • 3432 souscripteurs

Rejoignez-nous !

Toute personne physique ou morale peut devenir actionnaire de LURZAINDIA. Nous lançons notre appel aux individus ainsi qu'aux communes, aux collectivités, aux associations et aux entreprises.

btn souscription copie

La lettre d'info

logo newsletterPour vous abonner à la
Lettre d'information de Lurzaindia

Facebook

facebook logoRetrouvez-nous
sur Facebook

Partenaires