Lurzaindia se réjouit de la décision du gouvernement qui abandonne le projet d'aéroport de Notre dame des Landes. Ainsi, près de 1600 ha de terres agricoles vont garder leur fonction normale nourricière pour les animaux et les hommes qui y vivent.

C'est avec le même esprit que Lurzaindia que se sont battus les zadistes, à savoir « contre un projet inutile qui maltraite la terre ».

Au Pays Basque, en cette période où les terres agricoles fondent comme le sel dans l'eau la lutte de NDDL nous montre à quel point le rassemblement de forces vives peut conduire à des victoires. Un bel exemple qu'ils nous laissent...